27 octobre 2021
mieux maigrir

Réguler le taux de triglycérides pour mieux maigrir

Tout comme le cholestérol et la glycémie, les triglycérides influent sur le poids. Les triglycérides désignent des lipides, soit secrétés par le foie soit issus de certains aliments.

L’hypertriglycéridémie est un phénomène d’excès de triglycérides, provoquant l’apparition de nombreuses maladies, pour ne citer que l’hypertension, l’infarctus de myocarde et la rétention d’eau. Pire encore, l’hypertriglycéridémie s’apparente à l’obésité.

De même, l’hypotriglycéridémie expose la santé et la ligne au danger, favorisant surtout la cachexie et la perte anormale d’énergie. Ainsi, dans le cadre d’un programme perte de poids, il vous faut veiller à ce que votre taux de triglycérides soit maintenu à un niveau normal.

Identifier les symptômes d’hypertriglycéridémie

Si vous êtes en surpoids, cela peut émaner de plusieurs facteurs, et l’hypertriglycéridémie en fait partie. Pourtant, vous avez besoin de vous rassurer que votre surcharge pondérale provient de l’excès en triglycérides ou non. De cette manière, vous savez facilement les mesures à prendre pour vous en débarrasser.

Les douleurs musculaires figurent parmi les premiers symptômes d’une hypertriglycéridémie. Aussi, cette pathologie provoque souvent des troubles articulaires et une angine de poitrine. La pancréatite fait partie intégrante des signes révélateurs d’un excès en triglycérides, puisque le pancréas travaille très intensément à cause de cette maladie.

Un taux élevé en triglycérides vous induit dans une incapacité de gérer vos stress et vous êtes facilement frustré dans votre quotidien. Ce phénomène s’accompagne souvent avec des crises cardiaques. Si vous faites des douleurs abdominales, c’est signe que vous souffriez de l’hypertriglycéridémie. Dans certains, vous ressentez que votre circulation sanguine n’est pas en bonne et due forme.

Faire baisser les triglycérides avec une bonne alimentation

Le premier réflexe à adopter est d’éviter à tout prix les aliments riches en acides gras saturés, c’est-à-dire en mauvaises graisses. Pour cela, vous avez à bannir les pâtes industriels, les pâtisseries, les viennoiseries, les charcuteries, les mayonnaises, les margarines et tous les beurres non allégés.

Puisque votre organisme a toujours besoin des lipides, vous vous devez juste de remplacer les acide gras trans par les acides gras insaturés. Pour ce faire, vous êtes recommandé de faire le plein d’huiles essentielles, de beurre d’arachide et de poissons gras tels que le maquereau, la sardine, le saumon, la truite, le thon et le hareng.

Les viandes qui participent à la baisse du taux de triglycérides sont les viandes de veau, de poulet et de caille et de dinde. Certains féculents sont à intégrer dans un programme diet destiné à faire baisser les triglycérides, à savoir le millet, le boulgour, le quinoa, le pain complet et l’orge.

L’importance de miser sur les infusions et détox

Le processus de baisse de triglycéride est aussi un processus de détoxification. Ainsi, l’adoption d’une alimentation qui purge les toxines de l’organisme s’impose. Les infusions et détox s’avèrent très efficaces là-dessus.

Pour cela, vous avez besoin de boire du thé vert, du café noir, et des boissons issues des plantes suivantes : le psyllium, le yerba maté, la tige de l’ananas, la bourdaine, le guarana, le hoodia gordonii et le pissenlit. Pour ce qui est des détox, vous avez le privilège de concocter des détox aux légumes.

Les détox aux brocolis, aux choux fleurs ou aux asperges garantissent une détoxification totale de l’organisme. Les détox les plus prisées sont les détox aux fruits. Elles ne sont pas des jus de fruits à proprement parler, car de préférence, il faut les boire sans sucres ajoutés.

À retenir :

Il est vrai que l’alimentation joue un rôle crucial dans le cadre de la baisse du taux de triglycéride. Certains autres réflexes sont aussi efficaces pour lutter contre l’hypertriglycéridémie, à savoir la pratique des exercices. Même la prise des certains compléments alimentaires peut résoudre le problème d’excès en triglycéride.

Reste à savoir que le fait d’identifier les symptômes de la triglycéridémie peut vous induire en erreur. Ainsi, il est conseillé de consulter un médecin pour faire un bilan lipide et pour reconnaître si vous faites réellement de l’hypertriglycéridémie ou non.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *